Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 06:28

Notes sur le Saint Esprit et le Concile

Dans le livre « Aveux de l'enfer » p176,Mr Jean Marty auteur éditeur (exclusif )de ce précieux document ,donne quelques éclaircissements sur le « Saint Esprit et le Concile, »une question qui se pose souvent depuis 50ans

Ce sont des notes au sujet des propos d'un démon contraint par l'exorciste à dire la vérité à propos de l'attitude de SSJean XXIII et SSPaul VI

Beelzéboul« On dit toujours: c'est le Saint-Esprit, ce doit être le Saint-Esprit !.Note 1 Quand, par exemple, le faux pape reçoit des diplomates, et tous les hommes politiques, comme cela lui passe par la tête, ou comme cela plait à ses cardinaux, alors le monde, ou du moins le monde qui se dit fidèle au pape répète: «Le Saint-Esprit souffle! Ce doit être le Saint-Esprit l» Mais la plupart des gens ne savent pas que le Saint-Esprit n'a plus rien à voir là-dedans ... Maintenant nous ne voulons plus parler."

Exorciste : Vous ne voulez plus parler? Mais tu n'as pas encore dit tout ce que tu avais à dire, Béelzéboul. Le concile était-il dirigé par le Saint-Esprit ou non?

B : Au commencement, le Saint-Esprit était encore quelquefois présent, mais déjà, à ce moment-là, pas toujours (Note 2)

 

Note1 : Cela nous étonnerait beaucoup que tous les textes approuvés par les Pères conciliaires fussent l'œuvre de l'Esprit-Saint! Nous écrivions au début de 1975 (deux ans et demi donc avant ces révélations): «Lorsqu'un juriste procède à l'examen attentif du texte de la Constitution sur la Sainte Liturgie (4 déc. 1963), il y relève des imprécisions et des contradictions telles qu'il est automatiquement et légitimement conduit à se poser la question de savoir quelle peut bien être l'origine ou la cause de ces anomalies». Et nous concluions à l'action de la Subversion ecclésiastique (les cardinaux traîtres et les prélats félons»), au sein même du Concile. (Jean Marty était Docteur en droit)

  note 2. Cela ne signifie pas que le Saint-Esprit ait été purement et simplement absent, par ailleurs et par la suite, ne serait-ce que parce que Dieu est présent partout. Mais au lieu d'avoir le rôle positif et intrinsèque d'inspiration (au sens strictement biblique), qu'Il aurait dû toujours avoir, Il a dû "se contenter", par respect de la liberté humaine, d'un rôle extrinsèque de préservation de trop graves faux-pas. Ce double aspect des choses se voit nettement dans deux exemples typiques: la Nota Praevia de Paul VI, pour corriger la Constitution dogmatique sur l'Eglise ; (affirmation de la primauté du Pape) les deux premiers paragraphes de la Déclaration sur la liberté religieuse, pour corriger le reste de ce document. Dans les deux cas, le Saint-Esprit s'est servi du Pape pour contrebalancer les dangers de la rédaction conciliaire.

 

Le document est en vente à l'adresse suivante: exclusivement

Association TRC  1 Rue Saint Léger -Bat2 -appt 89  78100 Saint Germain en Laye. Des copies circulent, dont la fidélité et la légalité ne peuvent être garanties.....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens