Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 07:32

Le mal secret

NSJC à Carmela Carabelli

Dieu abhorre les orgueilleux, et donne Sa Grâce aux humbles.

« Au cours de Ma vie mortelle, maintes fois et clairement, par des reproches et des paraboles, J'ai condamné l'orgueil qui offense tant Dieu. Par essence, Il est la Vérité :" Il ne peut approuver le comportement de ceux qui La nient en s'attribuant des vertus, des mérites et des dons qui ne sont point des richesses personnelles, mais des biens donnés gratuitement. Ces biens sont à restituer, multipliés, en un règlement de comptes rigoureux.

Sois donc humble, ce qui revient à dire: sois sincère, et si tu remarques en toi quelque chose de bon, ne le nie pas, car ce serait contraire à la Vérité; mais attribue le mérite à Dieu, Auteur de tout Bien qui, s'écartant de toi un seul instant, pourrait te faire tout perdre. Beaucoup se vantent d'avoir mené une vie sainte et se comparent à d'autres qui ont passé une existence remplie de péripéties et, peut-être aussi, de péchés. Mais quel mérite en ont-ils, s'ils ont été préservés du mal, et s'ils ont senti l'attrait de la vertu? Peut-être auraient-ils été pires que les autres s'ils s'étaient trouvés dans la même situation qu'eux. D'autre part, il n'est point de péché si grave sur la terre qu'il ne puisse être commis par n'importe qui. Que celui donc qui amené une vie sainte se redoute lui-même et, en remerciant le Seigneur, qu'il Le prie de toujours l'assister pour éviter la chute.

Te souviens-tu de David, Samson et Judas? Eh bien, les deux premiers étaient considérés comme des colonnes et pourtant, vois-tu, il a suffi de la parole d'une femme pour les faire tomber. Et Judas n'avait-il pas, lui aussi, opéré des miracles à Ma suite? Il rêvait d'honneurs et de gloire, et voici qu'il est tombé misérablement. L'orgueil est un péché dont on se relève difficilement si on le laisse grandir, car le Seigneur Dieu se détourne des orgueilleux et leur ôte Son secours.

RÉCITE SOUVENT CE CHANT D'HUMILITÉ: Le Magnificat

Ma fille, imite Ma Sainte Mère. Bien qu'ayant reçu des dons incomparables, Elle ne s'en glorifia jamais, mais toujours elle rendit gloire et honneur. À Dieu qui l'avait enrichie de Ses dons même si plus que tout autre créature, elle avait correspondu de sa volonté à la Sainte Volonté de Dieu, en coopérant au travail intense d'une perfection toujours plus grande.

Récite souvent ce chant d'humilité qu'elle fit jaillir de ses lèvres et de son cœur quand elle rencontra sa cousine Elisabeth. Ce chant exprimait des sentiments qui demeuraient sans cesse en son cœur. Oui, l'âme de Ma Mére magnifiait Dieu continuellement et Lui rendait sans cesse louange et gloire, pour toutes les créatures aussi qui, au cours des siècles, Le blasphémeraient, Le haïraient, L'oublieraient, et surtout pour celles qui, ayant tout reçu de leur Dieu, utiliseraient Ses dons pour L'offenser. Ma fille bien-aimée, reçois avec reconnaissance et amour les dons que Dieu te fait. Ne pense pas qu'ils puissent être une récompense, mais reçois les avec crainte et tremblement car Dieu t'en demandera compte. Pense que d'autres peut-être, ayant moins reçu que toi, t'ont dépassée dans la perfection de leur vie et dans la réalisation de hautes vertus. Garde les dons de Dieu et ne les gaspille pas : utilise-les au profit de tes frères, car tout ce qui vous est donné n'est pas seulement une richesse personnelle, mais un patrimoine commun. Ainsi, plus tu recevras avec humilité et plus tu distribueras, plus Dieu déversera sur toi Ses dons pour lesquels tu Lui rendras, sur terre et au Ciel, une Gloire Infinie, en Moi. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens