Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 06:38

« Élévation et prière à la Bénignité Divine 2/2

La Bénignité est la propension  à faire le Bien, à le communiquer. Cf article précédent)

« Vous avez résolu de nous ramener par l'amour à notre principe, de nous unir à Votre Bonté et à Votre Beauté, et de nous transformer en Vous-même. Pour cela, il n' y avait point de moyen plus efficace que l'amour. Car l'amour est une force extatique et unitive qui nous fait sortir de nous-mêmes pour nous transférer en Vous. Nous ne pouvions pas être changés en Vous par nature; ce changement entraînait la destruction de notre être créé; et cet être détruit, nous ne sommes qu'un pur néant, incapable de tout sentiment et de tout bien.

Ce qui ne pouvait se faire par nature, Vous avez entrepris de le faire par l'amour. Vous allumez en nous cet amour de mille manières, afin que par son ardeur nous soyons colliquéfiés en Vous et absorbés en Vous, comme la goutte d'eauqui, jetée dans un tonneau de vin, se change en vin quant à la couleur et à la saveur, bien que la substance de l'eau demeure en son entier. L'amour fait que celui qui aime n'est plus à lui, quant à l'affection et au sentiment,et qu' il est changé en la personne aimée, en sorte qu'il ne distingue aucune différence entre lui et la personne aimée. Il attache tellement celui qui aime à la personne aimée,qu'autant qu'il est en lui il se dépouille de son être, pour se revêtir de la personne aimée, et n'être plus qu'un avec elle. , dans la personne aimée; il ne pense qu'à ses biens, il ne désire que ses biens

Désormais il ne pense plus ni à lui ni à ses intérêts, c'est comme si ce monde eut fini d'exister pour lui , mais il est tout entier, par la pensée et par l'affection occupés à ses biens, et ne travaille qu'à les augmenter. Alors il peut dire avec l'apôtre : « Je vis ;Non, ce n'est plus moi qui vis^ c'est Jésus-Christ qui vit en moi(ST Paul Gal.II). » C'est ainsi que l'amour fait que l'homme s'oublie, qu'il n'est plus à lui qu il meurt à lui, et vit dans l'objet de sa dilection. C'est de cette manière que celui qui s'attache à Dieu par amour est fait un même esprit avec lui. Voilà la perfection et la consommation des saints, et la vie éternelle: c'est de devenir un avec Dieu par laforce de l'amour. C'est ainsi que nous retournons à notre modèle et principe primordial dans lequel nous existons de toute éternité, non en vertu de quelque être créé intrinsèque en nous, mais par la force de l'idée et de la conception de l'entendement divin, qui fait que ,de toute éternité ,nous avons existé, nous avons vécu, nous avons pleuré dans la pensée de Dieu, quoique nous ne fussions rien en nous-mêmes.

De là, nous sommes passés par l'amour à notre être créé, comme la forme de l'édifice passe de la tête de l'architecte dans l'ouvrage et dans la matière comme l'image passe de l'imagination du peintre sur la toile.

C'est là que de nouveau nous sommes ramenés par l'amour, et que, ramenés par l'amour, nous sommes unis et transformés en l'idée de notre être éternellement existante en Dieu, absolument comme si l'image, se détachant de la toile, pouvait pénétrer dans l'esprit du peintre, et là se joindre intimement à son premier modèle.

Vous descendez en nous par amour, pour allumer en nous l'ardeur de l'amour, et par lui pour ravir nos cœurs en haut, et lesconvertir en Vous. Ainsi que le feu par la force de son ardeur convertit tout en lui, Vous qui êtes un feu consumant Vous convertissez tout en Vous par la force de l'amour. Embrasez nos cœurs du feu de Votre amour,et convertissez-les en Vous, afin que nous nepensions qu'à Vous et à Vos intérêts , que Votre amour brûle tellement en nous, qu'il soit le principe et le terme unique de nos goûts, de nos sentiments, de nos actes et de nos désirs! Que cet amour nous fasse sortir de nous-mêmes, oublier tout ce qui nous regarde, comme si nous n 'existions déjà plus,passer en Vous, vivre en Vous, demeurer en Vous et prendre nos délices en Vous! Qu'il nous possède à tel point que toute notre vie soit employée à Votre gloire, sans craindre aucun péril, sans refuser aucun travail. Qu'il change pour nous en amertume tout ce qui est du monde, en douceur, les travaux les plus âpres entrepris pour Vous.

En sorte qu'à nos yeux les affronts soient gloire; la pauvreté, richesses , les persécutions, prospérité, l'infamie, célébrité du nom; les maladies,consolation , la mort, vie. Car tous les maux de cette vie supportés pour Votre amour sont meilleurs que tous les biens de ce siècle : Si nous compatissons, nous serons participants du Royaume! Par cet amour, soyez, ô mon Dieu, notre vie et notre aliment, notre demeure et notre possession, nos richesses et notre gloire, notre force et notre refuge, notre repos et notre consolation, notre protection et notre assurance, notre joie et notre béatitude! Ainsi soit-il. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens