Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 06:25

La patience, marque du Divin.

«Prenez donc patience, frères, jusqu'à la venue du Seigneur. Voyez: le cultivateur attend les précieux fruits de la terre, tout en patientant jusqu'à ce qu'il ait reçu la pluie de l'automne et la pluie du printemps. Prenez patience, vous aussi, affermissez vos cœurs, car la venue du Seigneur est proche». Jacques V, 7-8

 

. Une leçon Magistrale en ces temps d'épreuves

Jésus dictait à Sa confidente,Carmela Carabelli, le samedi saint 13 avril 1968, les paroles suivantes : «Ma chère fille, en cette nuit de la vigile de Pâques, permets-moi de m'entretenir avec toi sur un sujet qui échappe très souvent à l'esprit et au cœur humains, peu attentifs à discerner les choses sacrées et à les aimer.

Je te parlerai de la vertu de patience. Cette vertu est de grande importance dans la vie parce que la vie est tout entière un exercice de patience. Il faut savoir attendre, savoir patienter; il faut, par la patience, se posséder soi-même. Vous voudriez voir réalisés vos désirs, vos rêves, dès qu'ils apparaissent à votre regard et vous ne vous rendez pas compte que rien n'arrive jamais avec précipitation, mais que tout se produit par degrés.

Dieu Lui-même, dans ses œuvres grandes et petites (et les œuvres de Dieu ne sont jamais petites), agit toujours progressivement, avec ordre, sans précipitation, sans heurt, en sachant attendre. C'est ainsi qu'Il a agi dans l'œuvre de la création et c'est ainsi que Dieu agit toujours en tout, dans les âmes et dans le monde. Veille toujours sur toi,

Ma chère fille, et ne prétends pas prendre la place de Dieu ni Le surpasser. Beaucoup de mes enfants croient pouvoir Lui donner des conseils et Lui apprendre comment réaliser les choses selon leurs pensées. Mais les pensées de Dieu voient très loin. Il voit tout selon le plan de salut du monde entier. De quelque genre que soient les événements, c'est ainsi que tu devrais les considérer, toi aussi: en fonction de ton salut et du salut des autres. Si tu envisageais ainsi les choses, tu laisserais faire à qui de droit, c'est-à-dire à Dieu, parce que c'est Lui qui dirige le monde, et tu te fierais à Lui, avec la certitude que tout ce qui arrive est pour ton plus grand bien. Quelle paix, quelle maîtrise de soi dans l'exercice de la patience ! L'homme patient répand dans le milieu où il se trouve une grande sérénité, une grande tranquillité et une grande joie. Si tu es patiente,tous viendront vers toi,te demanderont conseil,te raconteront leurs peines, et tu pourras les aider, leur faire du bien, les tranquilliser et, dans un certain sens, les rendre heureux. Tu dois exercer la patience avant tout avec toi-même. Tu voudrais posséder des vertus. Eh bien! aucune vertu ne s'acquiert en un clin d'œil, mais tout doucement, dans une continuelle succession de chutes et de redressements, dans une continuelle résolution, avançant d'un pas chaque jour. La montagne de la Sainteté, qui est semblable au Calvaire, nous ne pouvons la gravir en un jour. Dieu Lui-même ne l'exige pas et Lui aussi patiente; bien plus, Il voit avec joie les efforts qu'accomplit une âme pour devenir meilleure, même si après un long temps, elle s'aperçoit qu'elle en est encore au point de départ. Tu dois exercer cette précieuse vertu dans les contrariétés et dans les mille événements quotidiens. Ce qui te paraît un obstacle, dû à la méchanceté des hommes ou à un manque d'aide de la part de Dieu, est simplement l'exécution de Sa volonté qui, à travers les personnes ou les choses, réalise ce qui est bien pour toi. Sache donc être patiente. Vaincs le mal par le bien. Vaincs la haine par l'amour. A qui t'irrite, t'agace ou t'incommode par sa manière de faire, donne en échange ton sourire et ta gentillesse. Sois patiente quand on te vole un temps précieux et, si ce n'est pas pour médire ou parler de choses inutiles, offre volontiers ce sacrifice pour écouter qui te parle. Je te ferai retrouver en son temps ce qu'apparemment tu perds. Je bénirai ton travail et tes entreprises, et Je te ferai réaliser en peu de temps ce que tu aurais accompli, peut-être d'une manière moins parfaite, avec beaucoup de temps à ta disposition. Sois patiente avec tout le monde : avec qui te. fait attendre, avec qui ne t'écoute pas, avec qui n'obéit pas, avec qui promet et ne tient pas, car Moi aussi, Je suis infiniment patient en toutes ces choses. Je me tiens à la porte du cœur de l'homme et Je frappe, et Je supplie, et Je demande, désireux seulement de faire du bien, et pourtant on Me fait attendre. Beaucoup ne M'accueillent pas, Me méprisent, ne Me croient pas, Me laissent parler inutilement - quand ils ne M'insultent pas! - Me blasphèment, Me blessent et Me chassent loin d'eux. Patiente avec tout le monde, Ma fille, car la patience est la vertu des forts. J'ai voulu montrer Ma patience tout au cours de Ma vie mortelle, dès le sein de Ma Mère. Durant neuf mois, J'ai voulu rester caché dans son sein. En tant que Dieu, l'attente aurait été inutile pour Moi. J'aurais pu Me présenter au monde en homme adulte et ne pas suivre la voie commune. N'as-tu jamais songé à la somme de patience que J'ai exercée dans l'attente de Ma vie apostolique? Trente ans de préparation, de travail obscur, dans une pauvre maison, auprès de deux créatures simples et humbles, alors que le monde entier était à Moi. Trente ans d'attente pour trois ans d'apostolat. Du point de vue humain cela pouvait sembler trente années perdues. Et pourtant, comme cet exemple vous était nécessaire, à vous si pressés en tout !Et dans Ma vie d'apostolat, que de patience avec les Apôtres rudes et incapables avec les pharisiens orgueilleux et menteurs, avec ceux qui Me suivaient seulement pour des motifs humains, avec ceux qui voulaient Me lapider, avec ceux qui Me prenaient pour un disciple de Béelzéboul, avec ceux qui écoutaient mes paroles puis Me tournaient le dos, avec ceux qui se moquaient de Moi, qui Me calomniaient. Et au terme de cette vie d'apostolat, quand J'aurais dû recueillir des fruits abondants, voici que tout le monde M'abandonne: l'un Me trahit, l'autre Me renie et l'on Me traine, comme une brebis à l'abattoir, sur une montagne, pour être cloué au gibet de la Croix. Que de patience, Ma chère fille! Et toi, tu te lamentes bien des fois pour ce que tu dois supporter ou subir. Ma patience, Je l'ai exercée même après Ma mort. Je suis resté trois jours au sépulcre. Moi qui d'un seul mot avais ressuscité les morts, J'ai voulu demeurer sous la domination de la mort pendant trois jours ! Toute Ma vie mortelle a été un exercice héroïque de patience. Mais Je ne peux pas ne pas te parler de la patience pratiquée d'une manière héroïque par Ma Mère et par Mon bon Père putatif. Suis-les un instant dans leurs voyages et tu verras deux visages sereins, deux âmes en paix, même au milieu de peines très cruelles. Revois tous les événements qui ont suivi l'Annonciation: depuis l'incertitude de Joseph jusqu'au voyage de Bethléem, le refus d'hospitalité, la fuite en Egypte, Ma perte dans le Temple, et ainsi de suite. Leur vie a été un exercice héroïque de la vertu de patience, basée sur la foi inébranlable en Dieu, sur l'humilité et sur la maîtrise de soi, en tout et toujours. Demande donc continuellement cette vertu à Dieu et demande-la par l'intermédiaire de Mes Saints Parents, et sois bien sûre que, dans l'exercice de la patience, ta vie spirituelle se fortifiera et tu trouveras beaucoup de paix et de sérénité». «Vous donc, Mes bien-aimés, qui êtes prévenus, tenez-vous sur vos gardes, de peur que vous ne soyez gagnés par l'erreur de ces gens sans loi et que vous ne veniez à déchoir de ce qui est votre ferme appui» (IIème Pierre, III, 17).

 

Comme les juifs au désert pendant 40ans,nous attendons notre terre promise et l'événement qui provoquera un véritable séisme dans l'Église, prélude à la grande restauration promise:le retour à Rome de notre Pape légitime SS Paul VI dont la phase préparatoire se termine...Hâtons ce retour par nos prières et nos sacrifices, si infimes soient-ils,selon nos forces et la grâce de Dieu.Le bout du tunnel n'est plus très loin....

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens