Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 08:10

La Grande Semaine 2/2

NSJC à Sœur Marie du Sacré-Cœur(née Marie Lataste)

« Oh! La Grande Semaine, la Sainte Semaine, que celle de la mort du Fils de Dieu, de l'expiation du péché, de la satisfaction entière à la Justice de Dieu, de la délivrance de l'homme, de sa réconciliation avec le Ciel.

« Pensez souvent, Ma fille, à cette semaine admirable, à cette Semaine fixée dans le Conseil de Dieu pour la glorification de l'humanité par le plus grand abaissement de Ma Divinité Pensez-y souvent, vous ne sauriez rien faire qui puisse M'être plus agréable: de toute éternité, Je pensais à la réparation de l'homme par Ma Passion. Pendant Ma vie terrestre, il ne s'est point passé de jour où Je ne me rappelasse cette grande semaine, et depuis que je suis remonté au ciel, Je continue sur l'autel les prodiges du Calvaire. Imitez-moi, Ma fille, en pensant vous-même au perpétuel objet de Mes pensées.

Pensez-y souvent, et vous trouverez là force, courage et soutien; pensez-y souvent et vous trouverez là consolation et félicité dans vos abattements et vos tribulations;

pensez-y souvent et cette pensée attirera sur vous les plus grandes grâces et les plus grandes bénédictions. « Pensez-y souvent, jamais votre pensée ne trouvera de dégoût à s'y arrêter, jamais votre pensée ne trouvera de terme ni de fin à ces considérations : vous y découvrirez toujours quelque chose de nouveau. Des souffrances de Mon Corps, passez aux souffrances de Mon Âme; des souffrances de Mon Âme et de Mon Corps, passez à l'acceptation qu'en fait la Divinité. Rappelez-vous Ma dernière cène, Ma prière et Mon agonie aux jardins des Oliviers, l'abandon de Mes diseiples, la trahison de Judas, le reniement de Pierre, la condamnation inique de Mes juges, les clameurs du peuple contre Moi, les injures des soldats, Ma flagellation, Mon couronnement d'épines, le dépouillement de Mes habits, le percement de Mes mains et de Mes pieds sur la croix, Ma mort, l'ouverture de Mon côté, Ma sépulture, et J'inspirerai toujours à votre cœur reconnaissance et amour pour votre Sauveur, crainte et horreur pour le péché, soif et désir pour la souffrance et les tribulations pour vous unir à Moi

Entrez surtout pendant ces jours dans les sentiments de la Sainte Église; elle est plongée dans le deuil,et cela à cause des souffrances de son Époux. L'Église pleure à cause des peines de Celui qui lui a donné le jour ; elle pleure à cause des insultes continuelles que lui prodiguent encore les méchants; elle pleure à la pensée de l'inutilité de Mes souffrances pour un si grand nombre d'âmes. Elle pleure, elle prie aussi, comme J'ai prié Moi-même sur la croix; elle prie pour ses enfants révoltés contre elle, comme Je priai pour Mes bourreaux; elle prie pour ses enfants qui la trahissent en secret ou l'abandonnent, comme J'ai été Moi-même trahi et abandonné par Mes disciples; elle prie pour ceux qui la dépouillent et voudraient la mettre à nu, comme J'ai été Moi-même dépouillé de Mes habits.

Priez, Ma fille, et votre prière sera écoutée; priez, et vous verrez votre prière exaucée, et un jour vous vous réjouirez, vous bé- nirez et louerez Dieu pour Sa grande miséricorde. Ma fille, Je vous laisse Ma Passion, Je la donne à votre esprit, à votre âme, à votre cœur. Que ce bien vous suffise, n'en désirez jamais aucun autre, vous trouverez tout en celui-là, parce que vous M'y trouverez. »

 

 

PS : N'oublions pas que la Sainte Église doit sa durée dans le temps à sa mémoire. Cette mémoire est à double face. D'une part : Mémoire du Bien, de la Tradition,de la transmission du Vrai, du Beau, de l'Un constituant de génération en génération l'Héritage.La mission des papes est d'être le lien de toute cette gerbe transmise. D'autre part : Pardon des fautes,oubli des faiblesses, miséricorde,pénitence.

Il n'y aurait pas d'Église si Jésus n'avait pas pardonné à Pierre,aux disciples qui avaient fui.La grande semaine est la semaine du Pardon. Judas a refusé le pardon ,il n'a pas acceuilli la grâce et pourtant Jésus et Marie priaient pour lui...Il a refusé la reconciliation proposée. Il n'y aurait pas d'Église de demain sans pardon des fautes passées.Mais il faut aussi que toute lumière soit faite sur ce passé

.Notre attitude « survivantiste » doit donc être à la fois une attitude d'intelligence, d'information, de recherche de la Vérité, et une attitude de la mémoire qui se souvient et qui ne veut pas garder rancune, colère et vengeance. Tête et cœur sont inséparables .Que Saint Pierre intercéde pour notre Pape , son successeur légitime, SS Paul VI

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens