Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 07:55

L’histoire du peuple hébreu nous donne un exemple saisissant de l’importance de la prière pendant la bataille :

“Les Amalécites survinrent et combattirent contre Israël à Rephidim. Moïse dit alors à Josué : « Choisis-toi des hommes et demain, sors combattre Amaleq ; moi, je me tiendrai au sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main. »

Josué fit ce que lui avait dit Moïse ; il sortit pour combattre Amaleq et Moïse, Aaron et Hur montèrent au sommet de la colline.

Lorsque Moïse tenait ses mains levées, Israël l’emportait, et quand il les laissait retomber, Amaleq l’emportait. Comme les mains de Moïse s’alourdissaient, ils prirent une pierre et la mirent sous lui. Il s’assit dessus tandis qu’Aaron et Hur lui soutenaient les mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre. Ainsi ses mains restèrent-elles fermes jusqu’au coucher du soleil. Et Josué défit Amaleq et son peuple au fil de l’épée.” (Exode XVII, 8-13)

Ainsi, lorsque la prière est délaissée, les batailles sont perdues. Mais dès que la prière reprend, les batailles sont gagnées. Ni la prière de Moïse, ni l’ardeur de guerriers de Josué ne peuvent à elles seules obtenir la victoire : les guerriers doivent se battre pendant que Moïse lève les bras pour implorer le secours du Ciel.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens