Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 08:14

25 Mars .FËTE DE L'ANNONCIATION

Puissance de l’humilité de Marie

                     Instructions de Notre -Seigneur à Sœur Marie du Sacré-Cœur

           « Ma fille, lors de l’Annonciation, quand l'ange eut fini de parler, il avait achevé sa mission et n'attendait que la réponse de Marie. J'étais à même de M'incarner en Marie, mais il fallait le consentement de Marie. Dieu allait renouveler Son alliance avec les hommes, mais cette alliance devait être acceptée par Marie, et Dieu, et l'ange, et Moi qui vous parle nous attendions la réponse de Marie.

O puissance, ô grandeur communiquée à Marie! Jamais Dieu ne s'était soumis à l'homme, et Il se soumet à Marie; jamais Dieu n'avait consulté l'homme, et Il consulte Marie ;

 Jamais Dieu n'avait fait dépendre Son action de l'homme, et Il fait dépendre la plus admirable de Ses actions de Marie.

O parole de Marie !  Ma fille, n'en avez-vous point distingué l'accent? N'était-ce point Ma parole que vous avez distinguée dans la parole de Marie? Je suis la Parole éternelle de Dieu, J'allais M'incarner dans Marie, et déjà Ma parole était en elle comme un essai de ce que J'allais produire par elle dans le monde: « Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole. »          

  Le résumé de Mon Incarnation est dans cette parole. Il n'y a que deux choses en elle: humilité et puissance; l'une et l'autre existent séparément, mais il semble que la seconde ne se manifeste que par la première. Ce n'a été que par Mon humiliation jusqu'à la mort et jusqu'à la mort de la Croix, que J'ai voulu manifester Ma puissance sur la mort, sur l'enfer, et sur l'homme pécheur à qui Je rendais la grâce et la liberté.                

  Marie, au moment où le messager du Ciel proclame ses grandeurs, s'humilie jusque dans le plus intime de son être : « Voici la servante du Seigneur. » Mais cette humilité acquiert une force, toute divine, qui M'attire et   Je M'incarne en elle par la puissance d'un commandement auquel Je ne résiste point : « Qu'il me soit fait selon votre parole. » L'œuvre de Mon Incarnation fut accomplie par cette parole. J'habitai dès lors corporellement en Marie, et le Ciel adora ce mystère de l'abaissement du Fils de Dieu, et de Sa miséricorde et de Son amour pour les hommes, et de la dignité, de la grandeur, de la puissance de la Vierge que J'avais choisie pour être Ma Mère. »

 

                                                       L'Église  d'Occident fait mémoire le 25 Mars de Saint Dismas, «  le Bon Larron », le premier saint canonisé par Jésus Lui-même sur la Croix. Confions lui tous les agonisants, tous ceux qui souffrent,afin qu'ils prononcent aussi comme la Mère de Dieu le Fiat,le oui à la Croix, instrument et canal de la grâce.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens