Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 07:47

Mjj saints 30 EXTASE DU 3 DÉCEMBRE 1878.Marie-Julie Jahenny VISITE DE SAINT CASSIEN, MARTYR (EXTRAITS)

Saint Cassien d'Imola (Ville de l'Italie du Nord) mort martyr (en 250?) Fête le 13 Août avec Saint Hippolyte.

« Voilà mon nom, je suis Saint Cassien, Martyr. J'ai été martyrisé par mes élèves, dont j'étais l'instituteur, choisi pour leur apprendre les vérités de la religion catholique. Voici les projets que tramaient contre moi mes élèves. Il semble que ces étudiants païens aient été poussés à ce geste par un magistrat impérial, reprochant à cet enseignant son refus de rendre un culte aux idoles. Me voyant absorbé dans la prière contemplative, l'esprit mauvais souleva une grande discorde parmi mes élèves. Et ce fut, une nuit, tous rassemblés, qu'ils me percèrent de flèches et ensuite de rasoirs forts comme des épées. Ils me garrottèrent et me fermèrent la bouche. C'est de leurs mains que j'ai souffert le martyre. Une partie s'enfuit rapidement; deux seulement, tourmentés par le remords,restèrent près de mon corps inanimé et couvert de blessuressures. Ils se' sentaient pressés d'avouer leur crime. L'un d'eux se dirigea vers le ministre qui absout et pardonne et, aussitôt, la justice des hommes entra dans ma demeure et là, le crime de ces jeunes cœurs fut reconnu. Mais, j'obtins près de Dieu, qu'ils fussent, épargnés et qu'ils échappassent à la justice qu'ils devaient subir: L'Ange apporta la banderole roulée qui contenait cette demande de pardon et ils furent épargnés. Mais ils furent regardés comme les bourreaux d'un Père et comme les ouvriers de la malice infernale. Trois furent frappés de mort subite et les deux repentants se firent plus tard pénitents et solitaires pour expier leur crime. Dieu récompensa généreusement Son Martyr. Depuis ma mort, le Sauveur laissa demeurer au lieu de mon martyre, une étoile flamboyante qui, chaque jour était visible. On venait, dans ce lieu, prier avec vénération, et le Sauveur accordait des prodiges. Au lieu de mon martyre fut élevée une chapelle qui porte mon nom.

Maintenant, un mot de la part de Notre-Seigneur.

Chers frères et chères sœurs, veillons autour de nous; quelquefois, le monde est plus à craindre que les démons. Les démons ne donnent pas la mort à l'homme, et le monde attente à la vie de l'homme. Le monde aime le meurtre de ses frères et de ses sœurs. Il est sans pitié, quand la rage des cachots ténébreux le pousse dans la plus grande profondeur du mal. Chers frères et chères sœurs, mettons notre confiance en Dieu, notre Père, et disons à nos Anges Gardiens: "Montez la garde autour de nous, car des pièges sont tendus à tous les hommes." Des noirceurs de jalousie tourmentent le cœur des hommes contre leurs frères! Pourquoi cette cruelle jalousie? Parce que, toujours, les âmes qui aiment Dieu, et qui Le font aimer de toutes leurs forces, sont haïes et persécutées. C'est un Cachet Divin, chers Frères. Vous le . portez visible, et non pas invisible, voilà pourquoi on lit dans vos paroles et dans votre cœur, dans votre visage, dans vos forces et dans tout le Bien qui vit en vous, on lit que vous êtes les âmes choisies, bénies, entourées des tendresses" de Dieu. Voilà ce qui fait la rage des hommes qui n'aiment pas Dieu, ni Sa Religion. Frères et sœurs, à l'exemple du Divin-Crucifié, soumet-te du Ciel, attendrit le Cœur de Dieu, et donne à l'âme une rosée fortifiante.

Chers frères et chères sœurs, vous n'aurez sur la terre qu'un seul et sûr asile, c'est dans les Plaies Adorables du Sauveur que vous êtes en sûreté, dans cette prison d'amour et de tendresse. Le monde fait souffrir et endurer une espèce de martyre qui est quelquefois plus douloureux que le martyre du fer, le martyre du supplice, parce que le monde fait languir, tourmente sans sujet. Le monde crucifie lentement, tandis que le martyre du fer se fait rapide. Le Seigneur a Ses yeux ouverts sur celui qui souffre, qui est accusé, poursuivi, calomnié. Dieu fait briller la route q4t parcourt, chargé de montagnes de toutes sortes de persécutions. Devant vous on voit marcher une troupe d'élite et de Bienheureux. Ce sont vos Anges Gardiens qui portent vos croix, les montagnes de vos persécutions. Et vous marchez, vous, chers frères et sœurs, déchargés et librement. Les hommes croient vous appesantir sous le poids si lourd, et vous ne sentez que la légèreté d'un bienfait amoureux ... Marchons courageusement à travers cette vie de souffrances, arrosons-la de nos sueurs et de nos larmes. L'Époux Éternel vient à la rencontre de ceux qui souffrent et qui pleurent, retenus par des chaînes de captivité sans motifs et sans crimes. Le Seigneur essuie les larmes de Ses Élus et leur montre le diadème éternel et leurs noms inscrits sur Son Cœur. Courage! Vous qui êtes encore dans la mort, bientôt vous serez dans la Vie, où il n'y aura plus de peines, plus de larmes, ni d'angoisses; c'est le Bonheur Éternel. Priez, chers frères, je vais prier pour vous. La Main du Seigneur menace de frapper, Son Regard irrité dit à la terre de se tenir en garde. Sa promesse console et fortifie les justes, et écrase les pêcheurs (non repentants) comme un grain de poussière. Au Ciel, on est heureux, au Ciel, on est nourri d'amour, au Ciel, on vit de délices, au Ciel, on adore, on aime, on jouit des délices de l'amour. Chers frères et chères sœurs, je vous souhaite cette arrivée triomphante de bonheur ... »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens