Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 08:25

 EXTASE DU 23 SEPTEMBRE 1878 Marie-Julie Jahenny

VISITE DE SAINT FÉLIX (EXTRAITS)

Saint Félix de Dunwich fut évêque et apôtre de l'Angleterre. Il est mort en l'an 648. Fête le 14 Février.

Je suis Saint Félix, qui a travaillé à la conversion des Anglais.

Je viens dire un mot de la part du Seigneur ...

J'ai souffert toutes sortes de peines d'accusations et de noires persécutions. Je ne me suis point rebuté, j'ai continué mon pénible travail. ... J'ai continué ma mission qui venait du Ciel. J'ai souvent été frappé par ces âmes infidèles éloignées de Dieu. J'ai comparu devant les tribunaux, mais je n'ai pas faibli. Après avoir gagné une multitude d'âmes à Dieu, je pris quelque repos au milieu des Anglais. Je fus soigné de leurs mains et leurs cœurs compatissaient à mes souffrances. Ce fut, dans cette grande souffrance, que le Seigneur m'ouvrit la beauté des Cieux. Ce fut sur la croix que j'entrais dans la douce conversation intime des secrets de Dieu. Pour me récompenser, le Seigneur m'envoya toutes sortes de douleurs. J'étais crucifié de tous mes membres, privé de convertir et de travailler au salut des âmes. Subitement, notre Bon Sauveur rendit la viejaux membres de mon corps desséché. Je pus encore, pendant quelques années, travailler à la conversion des Grands de l'Angleterre, qui étaient restés obstinés dans leur refus de la Foi. J'entrais à Londres, où il y avait un grand nombre d'âmes sous l'emprise infernale. Je fus deux fois lapidé, je fus insulté. Mais Dieu, dans Sa Puissance amoureuse, sait toujours tout faire pour Sa Gloire. Il me soutint. Au milieu de ces cruelles persécutions, j'étais meurtri, couvert de blessures. Dans la nuit, un Ange vint, avec une fiole, fermer mes blessures et, le lendemain, j'étais parfaitement et miraculeusement rétabli. . Je fis un grand nombre de conversions à Londres, et elles ont persévéré. Je revins alors au milieu des Anglais et je retrouvais leur Foi forte et puissante .... Mais j'eus encore des assauts terrible à souffrir, je fus menacé d'être mis en prison par les gardes. Je fus sur le point de passer en jugement, car j'étais calomnieusement accusé. Mais mon innocence devant Dieu état sans tache. Je fus délivré par la voix d'un jeune homme inconnu.

La veille de ce jugement, je vis entrer dans la cellule où je me retirais pour prier et faire pénitence. Il me dit: « Aujourd'hui, sors de l'Angleterre, et va dans la ville la plus proche de la France », Cette voix m'était inconnue, mais sa douceur ravissait mon âme. Je résistais. Dans la profondeur de la nuit, la même voix me rappela et me dit: "Sors vite, car on se dispose à venir te prendre et te conduire devant tes accusateurs". Aussitôt, je suivis le jeune homme, qui me conduisit dans cette ville qui touche le bord de la France (Douvres?) et là j'ai passé un mois et quelques jours la persécution s'était un peu relâchée, mais j'étais toujours menacé. Je retournais en Angleterre. Je m'armais d'une très grosse croix de l'ancien temps et je m'en fus au-devant de mes juges et de mes calomniateurs. Je leur dis: "Voilà la victime, je me mets à votre disposition, jugez-moi, condamnez-moi, mais, en me jugeant et en me condamnant Cette parole produisit la consternation sur les visages. Je remportais la victoire. Je fus, ensuite, poussé à prêcher fortement et je fus inspiré par le Ciel. Mes juges et mes calomniateurs tombèrent à mes pieds. Je les convertis. Voilà la récompense d'affreuses persécutions. Le Bien du Ciel tomba sur la pauvre victime accusée, innocente ... Ensuite, j'ai parcouru bien des pays, j'ai toujours souffert, toujours la persécution a suivi mes pas.

Chers Frères et amis de la Croix, faisons notre joie du pain de l'amertume, puisque ce n'est que par le mépris qu'on se rend dans la gloire, et ce n'est que par la persécution qu'on devient les vrais amis de Dieu ... Détachons-nous. Restons insouciants de ce qu'on dit de notre personne. C'est dans l'abandon à la Volonté Divine qu'on trouve une force puissante qui semble tout recréer en nous. »

L'Angleterre fut évangélisée sous le pontificat de Saint Grégoire le Grand (590-604) par Saint Augustin de Cantorbéry et ses moines Bénédictins. L'Irlande avait été christianisée en 432 par Saint Patrick. Saint Colomba fonda son premier monastère en Écosse en 563. C'est de ces contrées-là que partirent les Saints Évangélisateurs de la Bretagne. N'oublions pas, et rendons grâces à Dieu de tant d'héroïsme, dont nous devons être dignes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens