Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 13:31

SSPaul VI, ni marxiste,ni franc- maçon.....

S.S.Paul VI disait, le 18 août1971, à l'audience publique hebdomadaire du mercredi:

«L'Église condamne le libéralisme pour son agnosticisme à l'égard du transcendant, pour son optimisme quant à la valeur d'une lutte inévitable, où triomphe trop souvent la violence des forts, surtout dans les domaines économiques et sociaux, pour son naturalisme qui, aux dépens de la morale, favorise l'indifférence théorique à l'égard des souffrances du prochain.

Le Magistère condamne enfin le libéralisme pour son refus instinctif des lois, cause d'agitation sociale et source de révolution et de totalitarisme».

(Le libéralisme,l'agnosticisme,le naturalisme sont les fondements de la « doctrine » maçonnique qui est un humanisme sans Dieu,sans grâce, sans foi, ,en un mot antichrist. SS Paul VI a condamné la contraception artificielle, l'avortement et l'euthanasie, les grandes « conquêtes » maçonniques).Cela lui a valu l'exil , bien des violences et des trahisons qui seront connues un jour.Patience...)

SS Paul VI condamne ouvertement le marxisme et le capitalisme ultralibéral. Dans la Lettre apostolique « Octogésima adveniens » du 14 Mai 1971 « écrite à l’occasion du 80ème anniversaire de « Rerum Novarum » de SS Léon XIII .Cette remarquable lettre montre combien SS Paul VI est conscient des questions sociales. «  On » l’a fait passer pour « un crypto communiste », coupable de trahisons infâmes, (entre autres calomnies répugnantes qui déshonorent leurs auteurs.)

Cette lettre peut se résumer en une seule phrase : c’est du Christianisme que les hommes doivent tirer la leçon sociale, en la reliant toujours à Son Divin Précepteur. Hors de là , point de solution

 

« Aussi le chrétien qui veut vivre sa foi dans une action politique conçue comme un service, ne peut-il, sans se contredire, adhérer à des systèmes idéologiques qui s’opposent radicalement, ou sur des points substantiels, à sa foi et à sa conception de l’homme : ni à l’idéologie marxiste, à son matérialisme athée, à sa dialectique de violence et à la manière dont elle résorbe la liberté individuelle dans la collectivité, en niant en même temps toute transcendance à l’homme et à son histoire, personnelle et collective ; ni à l’idéologie libérale, qui croit exalter la liberté individuelle en la soustrayant à toute limitation, en la stimulant par la recherche exclusive de l’intérêt et de la puissance, et en considérant les solidarités sociales comme des conséquences plus ou moins automatiques des initiatives individuelles et non pas comme un but et un critère majeur de la valeur de l’organisation sociale »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens