Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 07:28

SS Paul VI,l'homme des douleurs 1/2

Un peu d'histoire : Extrait de « Veillez et priez » TRC

 

Pour les plus jeunes,il est bon de faire un peu d'histoire.et de témoigner que le Ciel ne nous a pas abandonnés dans l'épreuve.Dans les années du Post concile,les fidèles les plus lucides étaient très désemparés.L'heure était au chambardement. Mais une résistance s'est organisée,soutenue par des interventions de la Sainte Vierge et de Notre Seigneur dans de nombreux messages qui circulaient "sous le manteau".(Comme les samizdat sous le régime communiste)

Il faut dire ,hélas , que beaucoup de pasteurs ne croyaient pas à l'authenticité de ces aides et dissuadaient leurs ouailles d'y prêter attention. Le pape Jean XXIII lui -même se défiait des « prophètes de malheur » (Sic)qui criaient au Loup devant le désastre.

Il faut dire que le démon et ses complices savaient comment semer la confusion par de faux messages et de fausses apparitions. Tout cela fera l'objet d'un étude historique une fois revenue la clarté.

Dans un chapitre du livre Veillez et priez de 1971,LMichel Servant (Jean Marty) nous fait une recension de ces aides célestes qui ont fait beaucoup de bien à l'époque.concernant le « Mystère Paul VI »Non Dieu ne nous abandonne pas … !Gloire et louange Lui soit rendue et Il continue et continuera.L'Église n'est pas morte.Elle souffre et doit se cacher,mais elle est bien vivante dans les âmes des plus fidèles de ses prêtres et de ses laïcs.Tant qu'il y aura un catholique vivant l'Église sera en vie.et Jésus sera présent et agissant tous les jours et toutes les nuits.Nous publions cet article en reconnaissance à son auteur et par dessus tout à Jésus et à Marie,nos perpétuels secours.

 

«lI était méprisé et abandonné des hommes, homme de douleurs et familier de la souffrance, celui devant qui on se voile la face, méprisé, et de qui nous ne faisions aucun cas. Vraiment, c'était nos souffrances qu'il portait, et nos douleurs dont il s'était chargé ... »

Jésus dictait le 9 avril 1968, à Carmela Carabelli: «J'assiste Paul VI, Mon ministre, et Je l'éclaire sans cesse. Je serai auprès de lui toujours, je veux dire auprès du pape qui s'appelle aujourdhui Paul ,qui demain changer de nom ,mais demeure toujours le pape,Mon successeur et Mon représentant sur terre » Pour information sur « Maman Carabelli »(voir à ce nom sur Google) PRIONS(1. Oui, c'est bien: Prions, que Jésus a dit. Prions: nous avec Lui, Lui avec nous. «C'est pour eux (Mes disciples) que Moi Je prie, pour ceux que Tu m'as donnés (Son Vicaire en premier), parce qu'ils sont à Toi», Père. (Jean XVII, 9). aussi beaucoup pour lui qui dirige les destinées de l'Eglise, car humainement parlant, il éprouve tous les besoins qu'a toute personne vivant en ce monde, de la santé au repos; et souvent, au contraire, ces choses lui manquent, qui lui sont tellement nécessaires pour pouvoir exercer son mandat. Prie pour lui, aide-le, obéis-lui, tu lui serviras de soutien et de réconfort. Crois et accepte ses enseignements, parce qu'ils viennent de Moi; et quoiqu'il soit pécheur comme vous tous, parce qu'il est homme, en tant que chef de l'Eglise, il ne peut se tromper, grâce à cette assistance continue dont il bénéficie de la part de l'Esprit-Saint et de la Mienne", Tous les besoins de la personne humaine manquent souvent au Saint Père, a dit Jésus à Carmela ; de la santé au repos.

 

C'est ici que l'on peut se poser légitimement un point d'interrogation. Le manque de santé du corps et de repos de l'esprit et de l'âme de Paul VI, mentionnés par Notre Seigneur, provient-il seulement de causes naturelles: état physique et âge du pape, responsabilités écrasantes de sa charge, ou bien a-t-il aussi d'autres causes?

1. Quoi qu'il en soit de la réponse à.cette question, il faut se souvenir d'abord que Jésus avait dit à Marguerite le 15 septembre 1969: «Dis à Mon Prêtre"qu'il faut séparer l'ivraie du bon grain. L'attente ne peut qu'aider à pervertir ce qui reste bon. L'erreur, c'est de rester passif. L'énergie et la volonté sont extrêmement nécessaires en ces temps troublés; Il y a des âmes à sauver ... qui ne seront sauvées que par la ferme décision à prendre par Mon Représentant. La faiblesse et l'indulgence sont coupables. Ce qui est bon est bon, mais peut ne pas le rester si l'on n'y prend garde. Un fruit véreux a été bon avant d'être contaminé».

Et Jésus termine ainsi son appel d'amour: «Dans ce monde que régissent des lois inhumaines et coupables envers son Créateur, jugez de l'urgence de Mon appel». Car, seules, les vraies forces spirituelles : Prière et Pénitence, peuvent sauver le monde. » Ceci étant, c'est la religieuse de Mexico qui nous fournit les données essentielles du problème - que nous avons l'obligation en conscience de résoudre , par le Message du Seigneur lui-même, qu'elle nous transmet le 21 janvier 1970. Le voici: «Un seul est Mon vicaire sur la terre, le successeur de Pierre. Qu'ils reconnaissent - «les catholiques sincères» - Paul VI comme Mon vicaire, qu'ils le libèrent de ses ennemis et lui obéissent . Qu'ils n'aient point d'ambitions terrestres pour régir Mon Église. Qu'ils recherchent Mon Règne et Ma Justice, c'est-à-dire qu'ils conduisent les âmes vers la véritable intégrité de Ma doctrine.. Et que les définitions qui ont été données dans les siècles passés et qui ont été approuvées, ne soient ni effacées ni changées. Que Paul VI dise la vérité à la face du monde et avoue qu'on a fait pression sur lui et qu'on l'a obligé à beaucoup de définitions actuelles qu'il n'a pas acceptées dans son cœur . Liberté à Mon vicaire Paul VI, par des moyens prudents, pas par la force et encore moins en versant du sang. Mes petits enfants, entendez Ma volonté: Aimez-vous les uns les autres. Mais que vous vous aimiez en Moi et en Mon Père céleste, sans ambitions propres et terrestres, mais voulant en tout la gloire de Mon Père ... Proclamez Ma sainte Mère, patronne de la Chaire de Pierre, sous son vocable du Perpétuel Secours Portez son image dans le monde entier comme trait d'union entre les nations", Demandez cela à Mon vicaire légitime Paul VI. Je vous ai déjà dit qu'en dehors de ce chemin vous ne pourrez vous sauver de vos ennemis: Par Marie et avec elle triomphera l'Eglise catholique, apostolique et romaine, sous Ma Croix. Paul VI, dans son âme, a les mêmes sentiments que Moi. Il porte dans son cœur Ma charité ardente. Il est le seul, et personne, en dehors de son parti, ne sera béni. Et maudit sera celui qui sera contre lui. Mais il doit rester uni à Ma Sainte Mère, sous son vocable de Perpétuel Secours, et instituer au plus tôt mon œuvre de Réparation. Je vous le redis, élevez devant lui une grande clameur, UNE GRANDE CLAMEUR devant lui, devant Paul VI.Sortez-le d'entre ses ennemis.Que ce, soit vous,qui voulez rester fièles à Ma doctrine, qui le libériez, afin qu'il dise au monde la vérité qu'il a connue au cours de son long martyre. Et Je serai avec lui, et Je lui donnerai la palme méritée, Allez donc à la recherche de votre pasteur: c'est Paul VI, ce n'est pas un autre, Ne vous laissez pas tromper par les faux pasteurs. Obéissez-moi, mes petits enfants. Donnez-moi cette preuve de fidélité et de foi. Personne, en dehors du parti de Mon vicaire, ne pourra Me plaire. Si vous ne faites pas cas de Mes paroles, bientôt Je vous dénoncerai à la face de tous, par la voix des anges qui résonnera à l'oreille de vos frères. Paul VI souffre! Ne le laissez pas seul dans sa prison. Allez le chercher, mettez-le en lieu sûr, où il puisse parler librement, selon les mouvements et la lumière de Mon Esprit, et vous verrez qu'il est fidèle à Ma doctrine et que son âme est remplie de charité émanant de Mon Cœur»

 

. Nous comprenons maintenant que nous pouvons affirmer que le Saint Père Paul VI est trahi de toutes les manières, à l'image du Maître.

En voici un témoignage direct. Paul VI disait récemment à l'un de ses amis fidèles et sûrs, à la fin d'un entretien privé, le raccompagnant à la porte de son bureau, les larmes aux yeux: «Mon autorité s'arrête ici». En face de cette situation terrible, notre seul devoir est clair. Jésus nous l'a indiqué dans le message de Mexico, du 21 janvier 1970, que nous venons de lire. Mais c'est par celui, antérieur de quelques jours, du 13 janvier 1970, qu'Il nous prescrit et nous rappelle ce que nous devons faire: «Tous les catholiques sincères dans Mon Église doivent S'UNIR et lancer une clameur à Mon vicaire à Rome. Le délivrer de ses ennemis; non par la violence, mais par la prière, la pénitence et la persuasion, en prêchant ma doctrine intégrale, Dis-le, mon épouse, dis-le maintenant précisément. Que ce message soit transmis pour tout le monde !». N.B. A maintes reprises dans le cours de notre ouvrage, nous avons cité de tout récents messages reçus du Ciel (c'est ainsi le cas pour «l'Appel» dont nous avons parlé ), en indiquant simplement pour origine: «une âme privilégiée». S'agissant de personnes encore en vie, dont l'identités comme la mission doivent pour l'instant demeurer cachées, aucun élément d'identification ne pouvait être fourni. Toutes sont d'ailleurs sous contrôle sacerdotal: prêtre, religieux, sinon évêque. Et toutes sont personnellement connues des auteurs, lesquels tiennent directement de celles-ci les «paroles» rapportées dans cet ouvrage. L'Eglise est en agonie; et le monde, à sa suite, va à la dérive. Et c'est le moment que choisissent tant de fils «sincères» - et inconscients - de la Sainte Église, pour accabler - sinon pire - son chef vénéré, le Roc choisi par Jésus: notre Pape bien-aimé Paul VI. Mais ce qui atteint celui-ci, douloureusement et tragiquement, c'est nous tous qui en sommes responsables! Le châtiment du manque de foi, de confiance, d'amour, de chacun d'entre nous, rejaillit sur le Saint Père, mystérieusement mais. réellement La religieuse de Mexico nous rapporte à ce propos, le dialogue qu'elle eut avec Jésus le 21 janvier 1970 : ' «J'ai dit à Notre Seigneur : quels sont tes ennemis, et les ennemis de ton Vicaire le pape ? Il y en a chez les  progressistes  mais aussi parmi ceux qui se disent traditionalistes.Méfiez-vous d'eux! - Jésus, comment les reconnaîtrons-nous? (et la réponse du Seigneur fait allusion aux bons, non aux ennemis» ) - Ceux qui seront authentiquement fidèles à Ma doctrine, à Ma Sainte Eglise, à Mon vicaire Paul VI, Délivrez-le pour que vous puissiez écouter la vérité de sa bouche, et faites-le vite !» .A suivre

 

Ps Merci s.I et th La sagesse c'est l'art du juste milieu.....!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens