Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 07:26

Immortelle Liturgie.

Chants de combat

Dans les paroisses encore traditionnelles, on honore le Saint- Sacrement par un salut solennel. C’est un acte d’adoration et d’action de grâces .Mais c’est aussi et peut-être surtout aujourd’hui un acte de recours, un appel à l’aide devant les dangers intérieurs et extérieurs qui nous menacent. Nous sentons bien qu’il nous faut absolument des renforts surnaturels de lucidité et la force pour combattre et « défendre ce que nous savons vrai » Il faut revenir à la lettre de ces chants traditionnels latins dont nous n’apprécions pas assez la richesse.

Le  «  O Salutaris Hostia », est dans sa brièveté un condensé de notre religion. C’est un acte de foi, de charité, d’espérance combattantes

"O Salutaris Hostia, qui Cæli pandit Ostium ;

bella premunt hostilia,

da robur , fer auxilium."

O Hostie qui nous sauve, qui du Ciel ouvre la Porte, les puissances hostiles nous font la guerre, donnez nous la force , portez nous Votre secours

"Uni Trinoque Domino, sit sempiterna Gloria, qui Vitam sine termino, nobis donet in Patria Amen"

Au Seigneur Dieu Un et Trine soit la Gloire éternelle. Puisse-t’Il nous donner la Vie sans fin dans la Patrie du Ciel. Amen

Dans ce chant très court sont rassemblées toutes les grandes vérités de la doctrine catholique :Dogme de la Sainte Trinité, dogme de l’Incarnation, dogme de la Rédemption par la Croix(Hostie signifie Victime), dogme de la Sanctification par l’Eucharistie .Est affirmée aussi notre devoir de combattre, et notre recours à Celui , « sans qui nous ne pouvons rien faire ».

La forme en est admirable, par l’usage des consonnances :.Hostia, hostilia,ostium ; sempiterna ,sine termino

.C’est un chant de combat pour les heures présentes où les persécutions nous mettent à l’épreuve. Aimons à l’utiliser souvent , à l’heure où les forces hostiles à Jésus- Christ et à la Sainte Trinité ,à l’Église fidèle livrent leur guerre totale qui se terminera par leur perte irrémédiable, que nous pouvons hâter par notre prière à condition que » nous ne succombions pas nous-mêmes à la tentation. »

Préparons ainsi la grande fête de Saint Michel du 29 septembre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens