Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 07:04

Eucharistie12

Les Merveilles de l'Eucharistie

«  Voyez les degrés par lesquels la vie est descendue de Dieu jusqu'à nous.

Le premier degré est celui par lequel le Père communique Sa vie divine à Son Fils;

Le second degré est celui par lequel le Fils communique la même vie à l'humanité prise par Lui, et cela par la communication des idiomes;(Communication des Idiomes : Cette expression, calquée sur le grec où idioma signifie « propriété », est employée en christologie pour désigner une conséquence de l'unité de personne dans le Christ: l'on peut, sous certaines réserves, c'est-à-dire en évitant toute confusion entre les natures qui restent distinctes, attribuer à Sa divinité ce qui n'appartient qu'à Son humanité, et réciproquement. Voir saint Thomas, Sumo Theol., Ill=, q. 16, et Contra Gentiles, lib. IV. cap. 39.)

Le troisième est celui par lequel il fait participer l'humanité à la grâce et à la gloire;

Le quatrième est celui par lequel Jésus Christ nous donne dans l'Eucharistie une vie non égale, mais semblable à la Sienne ..... Je vis, dit l'apôtre saint Jean dans l'Apocalypse , dans la droite de Celui qui était assis sur le trône, un livre écrit dedans et dehors, scellé de sept sceaux (v.1 ). Plusieurs Pères disent que ce livre scellé figure l'Eucharistie. Ces sept sceaux sont les formes accidentelles du Pain Eucharistique.

Ces sept sceaux sont encore sept grands miracles, qui sont autant de mystères, renfermés dans l'Eucharistie.

Le premier, la transfiguration ;

le second, l'existence des apparences sans réalité;

le troisième est que Jésus Christ soit tout entier dans un lieu si étroit ;

le quatrième ; c'est que, par la vertu de la consécration ,Jésus Christ est tout entier sous les apparences de l'Hostie,

-le cinquième, c'est que Jésus Christ est tout entier dans chaque hostie consacrée sur la surface du globe

Le sixième, c'est que Jésus Christ est non-seulement dans chaque hostie, mais qu'Il est tout entier dans chaque partie de l'hostie, dans chaque point de l'hostie;

le septième est que Jésus Christ. se fait la nourriture de tous les fidèles, tellement qu'Il les transforme en Lui . « Le Seigneur, dit le Roi-Prophète, a perpétué la mémoire de Ses merveilles ; Il est le Dieu de bonté, le Dieu de Miséricorde, Il a donné la nourriture à ceux qui le craignent »

L'Eucharistie est l'abrégé des merveilles de la Puissance de Dieu ..... « Il dit et tout est fait »: (Psaume XXXII. 9). En un instant le ciel s'ouvre, Dieu est sur l'autel; le pain et le vin sont changés en Son Corps et en Son Sang .

L'Eucharistie est le mémorial de la Sagesse de Dieu. Il trouve le moyen d'être avec les anges dans le ciel, et avec les hommes sur la terre; de nourrir les anges par Sa Présence, et les hommes en Se donnant à eux ....

. L'Eucharistie est le mémorial de la bonté de Dieu. Il s'unit à nous de la manière la plus intime, la plus parfaite; Il s'incorpore en nous, ou plutôt Il nous incorpore et nous transforme en Lui. 0 merveille incomparable, ineffable et incompréhensible

! La création, le gouvernement et la rédemption du monde sont les trois principales merveilles et les trois grandes œuvres de la Puissance, de la Sagesse et de la Bonté infinies de Dieu.

Sa Puissance éclate dans la création; Sa Sagesse brille dans le gouvernement du monde; et Sa Bonté est ineffable dans l'œuvre de la rédemption. Ces trois grandes perfections de Dieu sont la cause efficiente du Sacrement adorable de nos autels .....

Parmi les merveilles de la grandeur infinie de Dieu, de cet Océan, de cet abime de perfections, il n'y a rien d'aussi grand sur la terre, ni de plus grand dans le ciel que l'Eucharistie. Toutes les perfections de Dien, qui sont si grandes qu'on n'en peut concevoir de plus grandes, si grandes qu'elles ne peuvent l'être davantage, si grandes que toutes les pensées des anges et des hommes, des plus hauts séraphins n'y peuvent atteindre , sont épuisées dans ce Sacrement d'amour ..... Dieu a manifesté Sa Puissance dans la création de l'univers. D'une seule parole Il féconde le néant, il en fait sortir des millions de créatures nobles, excellentes, parfaites ; le ciel avec tous ses ornements, la terre avec toutes ses admirables et diverses productions, les anges et les hommes ornés d'une intelligence qui est comme un rayon de Son éternelle raison. Dans l'Eucharistie Dieu exerce cette même puissance, ou plutôt Il déploie toute Sa Puissance; d'une chose vile , d'un peu de pain, Il fait, par deux paroles de Son ministre, la substance même de Son Corps adorable. Ce pain est détruit et changé par la consécratioo. Dans la création Dieu ne fait sortir que des créatures; dans la consécration, du pain Il fait sortir un Dieu; il en fait Dieu Lui-même; le pain cesse d'être pain et devient Dieu.

Autrefois, à la vue des merveilles qu'opérait Moïse à la cour de Pharaon, les Egyptiens s'écriaient: « Le Doigt de Dieu est là » : (Exode, VIII, 19). Ah! c'est bien plutôt dans les grandes merveilles de l'Eucharistie que nous devons nous écrier, ravis d' admiration et pénétrés d'un saint respect: Le doigt de Dieu est là: Digitus Dei est hic. Nous devons plutôt nous écrier: Le bras puissant de Dieu est là, toute la puissance de Dieu est là -; « Fecit potentiam in Brachio suo (Luc. I,51 ). Car le changement du pain au Corps de Jésus Christ ne peut se faire que par la puissance de la Droite du Très -Haut: (Psal. LXXVI. 1-1). C'est vraiment la voix de Dieu dans toute Sa Puissance, la voix de Dieu dans toute Sa Magnificence: Vox Domini in virtute, Vox Domini in magnificentia (Psal. XVIII. 4).

Mais comment Dieu peut-il être sous l'apparence d'un peu de pain? -

Et comment, vous demanderai-je, Dieu a-t-Il formé de rien tant de créatures? Comment a-t-Il élevé et étendu la voûte des cieux? comment l'a-t-Il si bien ornée? Comment la soutient-il sans colonnes et sans contre-forts ? Comment conserve-t-Il et balance-t-Il la lourde masse de la terre au milieu du vide ?, Comment, d'un peu de boue, a-t-il fait l'homme, chef-d'œuvre de Ses ouvrages sur la terre? Comment rend-Il la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds, la parole aux muets, la santé aux malades, la vie aux morts? Dites-moi comment Dieu a fait tout cela, et je vous dirai comment Il est sur l'autel. La. puissance de Dieu ne pourra-t-elle rien faire que ce que vous pouvez comprendre ? Aura-t-elle les mains liées, parce que l'intelligence de l'homme est bornée, pesante et grossière? Comment est-Il snr l'autel? 

Par Sa Toute-Puissance, à laquelle rien de possible ne résiste.

à suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens