Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:12

Une infâmie du « Sosie » et de ses tireurs de marionnettes.

« En 1978, en Italie, le Parti des catholiques au gouvernement chercha à éviter à tout prix un affrontement sur l'avortement, renonçant à toute forme d'obstruction au Parlement, et cherchant à empêcher un nouveau référendum dans le pays. Dans La Gazzetta Ufficiale du 22 mai fut publié le texte de la loi 194, qui introduisait I'avortement, signée par des parlementaires~tous démocrates-chrétiens'", à commencer par le président de la République Giovanni Leone et par le Président du Conseil, Giulio Andreotti-". D'après l'un des signataires de la loi, le ministre Tina Anselmi, Paul VI aurait exhorté les ministres démocrates-chrétiens à ne pas démissionner et à rester à leur poste, même s'ils devaient signer ce texte."

  Source R. de Mattei « historien »Le concile Vatican II P 369

Comment peut on prêter à SS Paul VI une haute trahison pareille ?. 10 Ans après Humanae vitae ?à la veille de sa mort (prétendue)... !

En 1978,  l'imposteur ,le sosie,signait tout ce qu'on lui demandait.SSPaul Vi était réduit au silence et n'avait plus de communication avec l'extérieur

C'est peut être cette infâmie politique majeure de la « loge « qui a décidé le sosie,dans un sursaut de conscience, à tout révéler. Il a été exécuté.Il est au Purgatoire.Sa décision lui a  évité l'enfer.("exorcismes)Prions pour lui.

Prions pour lui. Cet historien ferait mieux de s'informer avant de jeter de la boue sur le pape légitime.Parce Domine

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens