Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 06:30

Divins enseignements 4/ 10

Sœur de la Nativité

PAROUSIE ET JUGEMENT

Après les événements des grandes purifications, la génération sainte, qui aura survécu, sera dans l'attente béate de la Parousie. Elle ne sera pourtant pas exempte d'épreuves, mais d'épreuves toutes spirituelles.

«Je vois la cause de sa profonde désolation ... C'est par le Divin Amour qui lui lance ses flèches et lui décoche ses traits enflammés. Comme la brique dans le fourneau qui la cuit, l'âme en est, dans toutes ses puissances, comme brûlée et desséchée. Elle tombe en des défaillances et des langueurs mortelles; elle se voit réduite à une triste agonie». Du fond de ses angoisses, l'âme s'écrie: «0 vous qui passez, voyez s'il fut jamais douleur semblable à la mienne! Je languis dans l'attente de mon Bien Aimé: j'ai une soif ardente de Le voir. Je voudrais au moins savoir l'heure de Son arrivée, après laquelle je soupire depuis si longtemps».

Ce qui attristera le plus les hommes de ce temps futur, ce sera l'espèce d'incertitude sur laquelle Dieu les aura laissés en un point : sont-ils dignes de Son amour ou de sa haine ? Ils se demanderont presque si Dieu ne les aurait point abandonnés ... Pour l'âme, l'idée seule d'être séparée de son Epoux Céleste, pour un temps non déterminé et qui lui paraît une éternité, cette seule idée lui sera comme un glaive de douleur à cause de la violence de son amour.

L'âme fidèle s'écriera: «Mon Dieu, Mon Dieu, m'avez-vous abandonnée? De grâce, ôtez-moi mes inquiétudes et mes alarmes. Cependant,.je m'y soumets jusqu'au dernier soupir. J'ai trop mé- rité les effets de votre juste rigueur, je veux les souffrir autant et de la manière qu'il vous plaira». La Sœur entend les hommes qui se disent les uns aux autres; «Hélas! nous ne savons pas quand le Seigneur viendra. Quel ennui! Combien d'années encore devrons-nous languir dans cette triste situation? Ne verrons-nous jamais le jour de son triomphe et de son règne éternel ? ..

Ce sera alors, dit le Seigneur, qu'ils toucheront justement au Jugement et qu'ils seront enfin témoins de la fin du monde et du grand Avènement qu'ils auront tant désiré». La mort des derniers hommes La Sœur voit les ministres du Seigneur s'assembler avec le peuple, dans les églises. C'est pour y célébrer les Divins Mystères; mais ils ne savent pas que c'est pour l'ultime fois. Les prêtres donnent la communion à tous les fidèles. Dans cette union mystérieuse, il se produit, dans l'assemblée, des ravissements et des transports de l'amour le plus vif. Elle les voit tous expirer doucement, dans le baiser du Seigneur, comme de tendres enfants qui s'endorment paisiblement sur le sein qui les a portés.

Dès la mort de toute créature vivante, le soleil devient obscur et ténébreux. Il s'arrête dans sa course et semble dire: «Seigneur, les hommes ingrats ont abusé de ma lumière ... Ils ont infecté mes rayons en commettant, devant ma face, crimes sur crimes ... Je vous demande justice. Plus animée encore, et la rougeur au front, la lune demande réparation des fautes honteuses que les hommes ont commises à sa faveur, cherchant à les envelopper dans les ombres de la nuit. La terre crie vengeance contre l'ingratitude des pécheurs et demande à être purifiée des abominations qui l'ont " souillée ... La nature entière sollicite la justice divine contre . les abus dont les hommes se sont rendus coupables à son égard. Sa voix toute-puissante dit: «Voici le moment; je vais tout renouveler. Je fais de nouveaux cieux et une nouvelle terre». Un feu prodigieux s'élance du firmament et, dans la minute, consume et purifie tout. Il ne reste pas un vestige de souillure.

Cette' vision de la fin du monde ne correspond pas à l'image que l'on s'en fait généralement. Cependant, elle n'est pas en contradiction avec les annonces de l'Evangile. La peur et l'angoise sont le lot des pêcheurs impénitents.Les justes meurent dans la paix Le purgatoire se ferme Avec la mort des derniers hommes, le purgatoire aussi finir. Depuis un certain temps, le Seigneur en a augmenté les peines, en proportion de ce qui restait aux âmes à payer. Les anges ont averti celles-ci que le jugement approche: si le Seigneur augmente les peines, c'est pour abréger la durée.

La religieuse donne quelques explications au sujet des peines du purgatoire : Si les âmes sont plongées dans des flammes dévorantes, c'est le désir de posséder Dieu qui les fait souffrir le plus. Les souffrances n'y sont pas égales, depuis celles qui ressemblent aux tourments des damnés -le désespoir en moins - jusqu'à l'état de ceux qui y jouissent déjà d'une sorte de paix. Leur plus grande peine est une certaine incertitude sur leur sort. Certes, elles ne se rappellent point avoir été maudites et cette pensée fait leur espérance. Elles aiment Dieu et se savent destinées à Le posséder; mais elles ne savent pas quand finira leur tourment. Certaines sont là, simplement pour n'avoir pas servi Dieu avec assez de ferveur et d'amour: elles souffrent un purgatoire d'amour plutôt que des peines des sens. Leurs tourments se terminent et la terre se renouvelle …

«Excepté les animaux, dit la voyante, aucun être ne sera détruit dans sa substance qui restera identique, seulement transformée. Le firmament et les étoiles se retrouvent, mais faits comme d'une matière spirituelle et dont la clarté ne s'éclipsera jamais. Comme transparente, la terre a pris l'éclat du cristal, moins la dureté. Elle se couvre de fleurs et d'arbres incorruptibles, comme si elle devait être habitée encore. A Suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens