Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 03:00

3°- MANQUE DE JUSTICE ET DE CHARITÉ ENVERS LES INFIDÈLES.

 

Tout homme a droit à la Vérité. Pour l'Église catholique est infidéle « celui qui n'a pas la vraie foi »

« Jésus-Christ n’est pas facultatif » a dit le cardinal Pie. Il n’y a pas des hommes qui sont justifiés par la foi en Lui et d’autres qui sont justifiés sans tenir compte de Lui : tout homme se sauve dans le Christ ou se perd sans Lui. Il n’y a pas non plus de fins dernières naturelles pour lesquelles l’homme puisse opter à titre d’alternative à son unique fin surnaturelle ; si, égaré comme il l’est par le péché, il ne trouve pas dans le Christ la seule Voie (Jn IV 6) par où atteindre la fin pour laquelle il a été créé, il ne lui reste que la ruine éternelle.

C’est la vraie foi et non pas, donc, la simple « bonne foi », qui est la condition subjective de salut pour tous, même pour les païens ; puisqu’elle est de nécessité de moyen, « si elle vient à manquer (même involontairement) il est absolument impossible d’opérer le salut éternel (Hebr. XI 6) (Roberti-Palazzini, op. cit. p. 66). L’infidélité volontaire, explique saint Thomas, est une faute et l’infidélité involontaire est un châtiment. En effet, les infidèles qui ne se perdent pas par le péché d’incrédulité, c’est-à-dire par le péché de ne pas avoir cru au Christ dont ils n’ont jamais rien su, se perdent par leurs autres péchés dont rémission ne peut être faite à personne sans la vraie foi (voir Mc XVI 15-16 ; Jn XX 31 ; Hébr. XI 6 ; Concile de Trente dans Denzinger 799 et 801 ; Vatican II Dz. 1793 ; cf. S. Th. 11.11 q. 11 art. 1). Rien donc n’est plus important pour l’homme que l’acceptation du Rédempteur et l’union au Médiateur : c’est affaire de mort ou de vie éternelle. Voilà ce que les infidèles ont le droit de s’entendre annoncer par l’Église catholique conformément au commandement divin (Mc VI 16 ; Mt XXVIII 19-20). Et voilà ce que l’Église catholique a toujours annoncé aux infidèles en priant non avec eux mais pour eux. Que se passera-t-il à Assise (...et autres lieux) ? On n’y priera pas pour les infidèles, présumant donc implicitement et publiquement qu’ils n’ont plus besoin de la vraie foi. Au lieu de cela, on priera en s’unissant à eux ou, selon la subtilité rabbinique de Radio-Vatican, on se tiendra auprès d’eux pour prier, présumant ainsi implicitement et publiquement que la prière dictée par l’erreur est agréée de Dieu autant que la prière faite « en esprit et en vérité ». « Il s’agit de respecter la prière de chacun » a expliqué le cardinal Etchegaray dans sa brève déclaration. Cela veut dire que les infidèles qui se réuniront à Assise et qui – prenons-y garde – ne sont pas ces « sauvages élevés dans les forêts » qui « n’ont jamais rien su de la foi » et sur lesquels les théologiens bâtissent leurs hypothèses quand ils discutent le problème du salut des infidèles (S. Th., De Veritate XIV 11), seront « respectueusement » laissés « dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort » (Lc I 79).

Autorisés à prier dans leur costume distinctif de « représentants des autres religions » et conformément à leurs croyances religieuses erronées, ils sont même encouragés à persévérer dans les péchés, matériels au moins, contre la foi : l’infidélité, l’hérésie, etc… Invités à prier pour la paix du monde, définie comme étant un bien « fondamental » et « suprême » (« Jean-Paul II » et le cardinal Willebrands dans « L’Osservatore Romano », respectivement les 7/8 avril et 27/28 janvier 1986), ils sont détournés des biens éternels vers un bien temporel, vers une fin secondaire naturelle, comme s’ils n’avaient pas à se procurer une fin dernière surnaturelle, celle-ci vraiment fondamentale et suprême : « Cherchez le règne de Dieu et sa justice, et le reste vous sera donné en surplus » (Mt VI 33). Pour tous ces motifs, la « rencontre de prière » d’Assise (...et autres lieux) est, au moins vue de l’extérieur, un manquement à la justice et à la charité envers les infidèles.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens