Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 07:09

MÉDITATION: SUR LA PLEINE RÉVÉLATION DE LA SAINTE TRINITÉ (Saint Grégoire de Nazianze)+379 –

Une grande leçon de patience. Ami de Saint Basile . Grégoire, évêque successivement de Sasimes, de Constantinople et de Naziance, défendit avec beaucoup d’ardeur la Divinité du Verbe, ce qui lui valut d’être appelé le « Théologien ». Il mourut le 25 janvier 370. L’Église se réjouit de célébrer la mémoire conjointe de si grands docteurs. Ne pas confondre avec Saint Grégoire de Nysse,(+394) frère de Saint Basile. (Cf précédent article) Leur intelligence et leur charité, « leurs têtes et leurs cœurs, » furent tout au service de la Vérité. Prions pour les martyrs actuels du Proche -Orient , descendants dans la foi de ces illustres« Pères de Cappadoce. »

«  L'Ancien Testament a clairement manifesté le Père, obscurément le Fils. Le Nouveau Testament a révélé le Fils et a « insinué » la Divinité de l'Esprit. Aujourd'hui l'Esprit vit parmi nous, et il se fait plus clairement connaître. Car il eût été périlleux, alors que la Divinité du Père n'était point reconnue, de prêcher ouvertement le Fils, et, tant que la Divinité du Fils n'était point admise, d'imposer, si j'ose dire, comme en surcharge, le Saint -Esprit. On eût pu craindre que les fidèles comme des gens chargés de trop d'aliments, ou comme ceux qui fixent sur le soleil des yeux encore débiles, ne perdissent cela même qu'ils étaient capables de porter.

Il convenait bien plutôt, par des additions partielles et, comme dit David, par des ascensions de gloire en gloire ,il nous faut respecter à notre tour, ne dévoilant pas tout sans délais et sans discernement, et ne tenant pourtant rien de caché jusqu'au bout. Car l'un serait imprudent, et l'autre impie. L'un risquerait de blesser ceux du dehors, et l'autre d'écarter de nous nos propres frères. . Le Sauveur connaissait certaines choses, qu'il estimait que Ses disciples ne pouvaient encore porter bien qu'ils fussent pleins déjà d'une doctrine abondante. En conséquence, il tenait ces choses cachées. Et Il leur répétait que l'Esprit, lors de Sa venue, leur enseignerait tout. Je pense donc qu'au nombre de ces choses, était la Divinité elle-même du Saint-Esprit: elle devait être déclarée plus clairement dans la suite, lorsque, après le triomphe du Sauveur, la connaissance de sa propre divinité serait affermie. » Le démon est pressé ;Il veut tout et tout de suite. Il veut sa gloire par ruse et violence. Dieu fait tout « avec nombre, poids et mesure »Il révèle Sa gloire progressivement , avec « force et suavité ».Soyons donc patients et confiants, c'est-à-dire sages."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens