Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 13:43

Le péché contre la Sagesse (N.S – La Messe vécue) « Malheur au monde qui entre en concurrence avec son Créateur !… La confusion universelle, puis la destruction totale seront le résultat de la désagrégation généralisée : désagrégation de la famille, de l’individu, de la société, des nations. Dieu ne blâme pas les découvertes scientifiques, mais l’intempérance, l’imprudence des hommes, qui désagrège la matière pour créer des armes meurtrières de masse. C’est cela le péché contre la sagesse. Tout le monde est pris dans l’engrenage des machines : machines à produire, à détruire, machines des affaires ruineuses pour les âmes et les corps. Il y a aussi le machinisme religieux : le formalisme ; la routine, le pharisaïsme qui jette le discrédit sur la religion elle-même. Le Machinisme : voilà l’idole qu’il faut renverser. C’est la première chose à faire en vue de Mon divin Avènement.

… » Par Lui, avec lui et en Lui « Toute illumination de l’intelligence, toute grâce d’attrait ,de consolation ou de force nous est transmise par la Sainte Ame de notre Sauveur. C’est pour chacun de nos actes salutaires une influence constante, beaucoup plus profonde que celle qu’exerce la meilleure des mères sur son enfant quand elle lui apprend à prier. Les tressaillements du Sacré-Cœur,les pensées et les désirs de l’Ame de Jésus nous transmettent la Vie surnaturelle. »(P.Garrigou - Lagrange) +

« Par la Communion Eucharistique, le Christ emplit le cœur de Sa Présence, pénètre par toutes les issues, occupe notre fond intime et nous enveloppe de toutes parts…Corps ,âme, facultés, tout devient spirituel car Il Y a une union d’Ame à âme, de Corps à corps, de Sang à sang…L’Esprit du christ se fond avec notre esprit, Sa volonté avec notre volonté, Son Sang avec notre sang…Quel esprit est le nôtre sous l’emprise de cet Esprit, et quelle est notre volonté sous l’emprise de cette Volonté ? Notre–Seigneur n’a pas seulement assumé la chair, mais encore l’âme, l’intelligence, la volonté, tout ce qui est propre à la nature humaine, afin de pouvoir s’unir à tout notre être, nous détacher du reste par tout notre être, et nous fondre en Lui-même en S’adaptant tout entier à tout notre être. Nous avons toujours en commun avec Lui, corps sang et membres…Il est toujours présent et nous reste uni, et par cette présence, Il ne cesse de nous vivifier et de nous former. »(Nicolas Cabasilas)

+ « Son Amour s’étend à tout nous- mêmes, Il nous refait, Il nous reforme et nous régénère par le mode le plus simple et le plus sublime, par l’application de tout Lui-même, par le don de tout ce qu’Il est à tout ce que nous sommes…Ainsi nous devons faire à son exemple, don de nous-mêmes au prochain, notre cœur aux cœurs malades, notre douceur aux violents, notre esprit de force et de raison aux esprits dévoyés, afin que la largeur de l’Amour divin, qui nous envahit par la communion au Corps et au sang de l’Homme–Dieu déborde de notre âme et retombe de nous sur tous. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens