Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 06:24

 

L’ Adversaire et sa tactique 7/23

 

 

 

VII. L'abandon des demeures

On connait, par l'Épitre de Saint Jude, l'une des modalités de la révolte des anges. Il faut la noter avec soin parce qu'on en retrouve les conséquences sur la terre et à toutes les époques, dans le comportement des hommes et des rassemblements humains que le démon inspire.

Parlant des anges déchus que Jésus retient enchainés pour le Jour du Jugement, Saint Jude fait allusion à une circonstance particulièrement importante de leur révolte .. Il parle de «ces anges qui n'ont pas conservé leur principauté, mais qui ont abandonné leur propre demeure.» [ Jude 1 -5-6 ]

 

Saint Jude exprime ici deux idées, conjointes mais distinctes; par le mot "principauté", il exprime l'idée de désertion de la fonction; et par le mot  demeure  , l'idée d'abandon de la résidence. Les anges révoltés ne se sont plus contentés des principautés que Dieu leur avait confiées; ils ont visé plus haut. Puis ils ont abandonné leur demeure, c'est-à-dire qu'ils se sont exclus eux-mêmes de la hiérarchie angélique et qu'ils ont constitué un parti, contestant les pouvoirs du Verbe Incarné et exigeant de Le remplacer par un pur esprit n'ayant rien de commun avec la matière.

Dans le langage humain, nous pourrions dire que les mauvais anges, au début de leur révolte, sont "descendus dans la rue". Ils ont envahi les parvis du ciel pour s'y livrer à une véritable manifestation de désobéissance et de revendication.

En quoi cet abandon des principautés et des demeures peut-il nous intéresser aujourd'hui? C'est qu'il a marqué pour toujours la psychologie démoniaque .. Le démon s'obstinera désormais dans la logique de cet abandon primordial. Le voilà sans fonction et sans place attitrée. Avec lui tous les anges révoltés sont devenus des astres errants. Cette modalité de leur révolte est devenue pour eux un caractère acquis et définitif « Ces astres errants auxquels d'épaisses ténèbres sont réservés pour l'éternité.» [ Jude- verset13]

 

Ils vont tendre à l'ubiquité (être partout) qui est devenue leur manière d'exercer le pouvoir : être présents partout « cherchant qui dévorer ». Un des premiers versets du Livre de Job décrit ce comportement errant en des termes concrets : « Et Yahweh dit à Satan: «  D'où viens-tu ? » Satan répondit à Yahweh en disant : de parcourir le monde  et de m’y promener [ Job 1 - 7]

 

Les démons, d'âge en âge, vont communiquer ce goût de l'ubiquité aux hommes qu'ils auront sous leur coupe. L'esprit gyrovague dénote une influence mauvaise; il n'est pas autre chose que l'horreur et la crainte de se trouver en face de soi-même. Il est le symptôme des consciences qui ne sont pas en repos. Il est une forme de cette inquiétude indélébile qui tenaille les esprits révoltés, qu'ils soient anges ou hommes.

 

C'est bien souvent par la non-résidence que commencent les troubles: autrefois par la non-résidence  des évêques dans leurs cathédrales, aujourd'hui par la non-résidence des mères dans leurs foyers , (les voyages incessants des gouvernants etc…)

Le sage de l'Écriture, au contraire, "se tient sous son figuier", c'est-à-dire se contente de sa principauté et de sa demeure. Il n'aspire point à se trouver partout à la fois parce qu'il n'ambitionne pas de tout surveiller. Il a l'esprit de stabilité qui favorise la contemplation et qui procure la compagnie de Dieu. 'Dans la chrétienté du moyen-âge, bien des monastères ajoutaient, aux trois vœux habituels, le vœu de stabilité.

 

A suivre

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens