Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:02

La dévotion au Chef Sacré de Jésus, Remède à la crise de l’intelligence

contre-poison  à l’aveuglement des esprits -2

(suite)

"Mon Père, vous m'avez demandé pourquoi Notre-Seigneur désire que Son Chef Sacré soit honoré comme "Sanctuaire des Puissances de Sa Sainte Ame", alors que l'âme est certainement dans tout le corps et que la tête n'est pas considérée comme le principe actif de toutes les puissances de l'âme.

Voici comment je comprends: la raison ou intelligence, est en nous la partie la plus proche de Dieu. Elle est d'une manière spéciale l'image de Dieu, que dis-je, elle est la lumière même de Dieu dans laquelle nous Le voyons tel qu'II est, et nous-mêmes tels que nous sommes : elle nous rend capables de distinguer le bien du mal.

Et comme la tête est le siège des puissances du raisonnement les facultés de l'esprit y reposent, ainsi du Chef Sacré jaillissent, dans un torrent de lumière resplendissante, Force, Sagesse, Intelligence et une Puissance conductrice pour guider et gouverner la Volonté et les affections du Sacré-Cœur.

En cela nous voyons la liaison entre ces deux grandes dévotions. Les Puissances qui régissent le Sacré-Cœur résident dans la Tête Sacrée... L'âme pénètre toutes les parties du corps: mais comme les puissances de raisonnement sont les facultés les plus élevées de l'âme, comme l'on dit que la tête les contient, ou est leur temple d'une manière spéciale, et que la mémoire est dans le cerveau veau, ainsi la raison guide et dirige la volonté et l'amour ou les affections du corps humain. La tête est la partie la plus élevée, la plus noble de l'homme, ses puissances ne peuvent être séparées: elles ne forment ensemble qu'une seule âme qui est immortelle et parfaite en ses puissances, quand elle est remplie de la grâce sanctifiante, telle qu'est la Sainte Ame de Jésus.

Notre-Seigneur m'a ainsi donné à entendre que, bien que les péchés commis par la faiblesse de la volonté et les affections mal placées L'offensent gravement, les péchés de l'intellect l'emportent de beaucoup sur ces derniers en nombre et en gravité. Le péché d'orgueil (maintenant plus que jamais) éloignent les âmes de l'amour et de la soumission à la Sainte Église et en remplissent l'Enfer."

(extrait de la lettre 67 à son directeur spirituel. P. 142.)

"Le Seigneur m'a donné à entendre qu'une adoration et vénération spéciales devraient être rendues à Son Chef Sacré, en qualité de Siège de la Divine Sagesse et puissance directrice des sentiments du Sacré-Cœur et qu'ainsi serait complétée cette céleste dévotion. (T. Higginson-1879)

J'ai saisi que Notre Seigneur désirait que Sa Tête Sacrée fut spécialement honorée comme le Siège de Sa Divine Sagesse et les puissances de Son Ame humaine (intelligence, mémoire, volonté) adorées en Elle, car la tête est le siège des puissances intellectuelles de l'homme. (1880)

Il m'a fait voir très clairement que le temps est proche où Il fera connaître au monde le désir qui Le consume. (1880)

Notre Seigneur m'a fait de nouveau sentir ce désir excessif qui semble Le consumer, de voir Son Chef Sacré honoré comme le Sanctuaire des puissances de Sa Sainte âme et l'organe central de Son Corps humain.

Notre désir n'est qu'une petite étincelle en comparaison de la fournaise de Son désir à Lui. Oh ! je ne peux comprendre comment Il peut désirer si vivement cet honneur, Lui qui est Tout-Puissant, et cependant tarder si longtemps à réaliser Son vœu ardent... Il m'a montré la grande gloire qui sera procurée à l'Adorable Trinité et à Son Humanité Sacrée par cette dévotion... J'ai compris que Notre Seigneur considère cet hommage comme un puissant moyen de réparer l'outrage qui fut fait au Dieu très Sage et très Saint lorsqu'II fut couronné d'épines, tourné en dérision, méprisé et revêtu comme un fou. Il désire être couronné et reconnu comme la Sagesse du Père, le vrai Roi des Rois.

Il me presse de plus en plus de faire connaître Son désir. Il semblait avoir une couronne de feu qui consumait Son Chef Sacré et pénétrait jusqu'au cerveau même et Il me dit: "Considère le désir brûlant que J'éprouve de voir Ma Tête Sacrée honorée ainsi que Je te l'ai enseigné". (1881)

A Suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens