Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 23:58

La Sainte Messe : Suite 4/4 ; Mot clé recherche : Messe

 

                « Le jour suivant: C'est dans ce Sacrement de Son amour que le Seigneur a ouvert le  trésor de Sa Miséricorde »

Toute la bonté et la miséricorde de Dieu s'y trouvent, car dans cette Hostie sont toutes les perfections de Dieu, toutes les vertus, toutes les grâces, puisque Celui qui y réside est l'Auteur de la grâce et le Dieu des vertus.

C'est là que Dieu aime à faire miséricorde, y étant par bonté et par miséricorde. On louerait beaucoup un ami, qui. pour son ami, se serait dépouillé de ses biens, se serait exilé avec lui. Et Moi, Je suis mort pour les hommes. J'ai voulu habiter au milieu d'eux dans leur exil, afin de les consoler, de les fortifier, de les soulager et de pourvoir à leurs besoins en leur donnant ce qui leur est nécessaire. Car quel est celui qui, étant venu prier avec foi, espérance, soumission, constance et persévérance, n'ait été exaucé?

Ah ! Ma fille, Je vous le dis en vérité, si les hommes sont si faibles, si dépourvus de vertus, c'est qu'ils ne demandent pas assez : la plus grande partie se rassemble dans Ma maison, dit quelques prières, avec quelque ferveur, si vous voulez; d'autres les disent du bout des lèvres, dans l'égarement et la dissipation de leur esprit. Et comment voulez-vous qu'un Dieu jaloux et juste puisse recevoir et exaucer ces prières?

                 Quel est celui qui, étant affligé, soit venu avec de saintes dispositions et n'ait pas été soulagé? C'est précisément pour ceux qui sont accablés sous le poids de la loi que Je suis dans l'Eucharistie car j'ai dit : Venez à Moi, vous tous qui êtes chargés, et Je vous soulagerai. J'invite non-seulement les justes, mais encore les pécheurs, pourvu qu'ils veuillent renoncer sincèrement à leurs péchés; étant ici comme sur un Trône de grâce et de miséricorde pour recevoir ceux qui se présenteront, Je leur demande de renoncer à leurs péchés, à leurs habitudes coupables, et Je suis prêt, s'ils veulent M'accorder ce que Je leur demande, à faire tomber sur leurs têtes avec abondance et Mes grâces et Mes bénédictions, à déverser sur eux toute la miséricorde de Mon Cœur, à leur donner tout Mon amour, à les prendre dans Mes bras comme des brebis errantes retournées au bercail, à les environner de Ma sollicitude comme une mère son enfant malade, à Me consacrer en un mot tout à eux pour qu'ils soient à Moi pour jamais !.                   N'est-ce point mettre à découvert l'immensité de Ma miséricorde que d'être ainsi parmi les enfants des hommes, à chaque instant du jour et dans tous les lieux de la terre, sous les Espèces Eucharistiques ? N'est-ce point un mystère insondable de miséricorde divine que l'abaissement par lequel le Fils de Dieu se met tout entier à la disposition des hommes avec tout ce qu'Il est, avec tout ce qu'Il a? Ah! Ma fille, que de regrets plus tard dans le cœur de milliers d'hommes, de n'avoir point usé de Ma miséricorde dans ce Sacrement quand ils le pouvaient si facilement; mais alors Ma miséricorde sera passée, car déjà dans le temps le Sacrement de Mon Autel se sera élevé pour lancer contre eux des jugements pleins de sévérité et de justice. »

Le jour d'après: « C'est dans le Sacrement de Son amour que le Seigneur fait connaître la sévérité de Ses jugementset la rigueur de Sa Justice envers ceux qui le profanent.

Ces jugements retomberont sur deux sortes de personnes: sur celles qui ne Me reçoivent pas et sur celles qui Me reçoivent indignement.

Les premières sont dans un état de mort. Elles ressemblent à un arbre qui n'a plus de sève, qui se dessèche et meurt; elles sont pareilles à un poisson des mers mis hors de l'eau, qui n'est plus dans son élément et meurt; elles sont comme un homme qui voudrait non-seulement entretenir sa force et sa vigueur, mais encore vivre sans boire ni manger. Je suis la sève de l'âme; Je suis l'élément dans lequel elle sait et peut se mouvoir et se remuer; Je suis sa nourriture, son breuvage, et celui qui ne mange point Ma Chair Eucharistique et ne boit point Mon Sang n'aura point la vie; il meurt chaque jour davantage, et le jour de sa mort sera celui où Je lui montrerai et Ma rigueur et Ma justice dans le fond des abîmes.

Et Vous, sacrilèges, quelle n'est point votre ingratitude! On ne peut trouver de termes pour exprimer la noirceur de votre crime. De quels châtiments ne vous rendez-vous pas dignes, que vous soyez instruits ou ignorants ?

Vous qui êtes instruits et qui connaissez mieux la grandeur de ce Sacrement, vous êtes plus coupables. Et vous, qui êtes ignorants, faites-vous instruire…. Êtes-vous si ignorants que vous ne sachiez pas que recevoir ce Sacrement en état de péché mortel, c'est faire un sacrilège ?.... Sacrilège très rigoureusement châtié.

Amour et reconnaissance soit à jamais à Jésus au Saint Sacrement de l’Autel. »

 

Q : Que rendrons-nous au Seigneur pour tout ce qu’Il a fait pour nous ?

R :Il n’y a qu’une Messe qui puisse rendre grâces pour la Messe…

Notre demande présente : Que le Pape légitime SS Paul VI proclame « urbi et orbi » la splendeur irremplaçable et la valeur inestimable de la Sainte Messe codifiée pour l’éternité par Saint Pie V, sous l’inspiration infaillible du Saint Esprit afin qu’un seul Dieu soit adoré, afin qu’une seule Foi ,un seul Baptême, un seul Sacrifice soient et demeurent à jamais les liens entre les enfants et leur Père des Cieux.…Il n’y a rien à chercher ailleurs… ».Stat Crux, dum volvitur orbis » « devise des chartreux » »Le monde tourne, la Croix demeure « La Croix demeure immuable ,pendant que les choses du monde se dispersent dans leurs mouvements incessants »On peut en dire autant de la sainte Messe.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens